Trucs et astuces

L'espace professionel

ordi

Les meilleures arnaques du moment #2

19 juin 2015   /   Catégorie : Actualité

Les amateurs d’arnaques ou de vols ne cessent de se multiplier sur la toile, des histoires toujours plus incroyables les unes que les autres. Lagrandeannonce n’a pas mis longtemps à vous dégoter de nouvelles arnaques sur internet. La dernière est particulièrement intéressante puisqu’une banque est mêlée à cette histoire.

 

 

Elle se lance dans l’escroquerie pour faire face aux difficultés financières

 

Cette femme au foyer ayant des difficultés financières, a commis de nombreuses escroqueries sur internet entre décembre 2013 et juin 2014. Elle postait des annonces sur des sites connus comme Leboncoin ou Ebay mais elle n’envoyait jamais les objets pour la simple et bonne raison qu’elle ne les avait pas, ils n’existaient pas. Elle prenait des photos sur internet et les utilisait pour simuler une vraie annonce. Les victimes de cette arnaque n’étaient pas suffisamment méfiantes et procédaient rapidement au virement, avant même de recevoir l’objet en question.

 

Comment lui est venue cette idée ?

Elle explique qu’au tout début elle vendait réellement un objet sur un site de petites annonces. Cependant, même après la vente de celui-ci, plusieurs personnes continuaient à le réclamer. C’est à ce moment précis qu’elle a décidé de revendre l’objet qu’elle ne possédait plus et ainsi toucher de l’argent sans réellement vendre.

Étant financièrement instable, elle s’aperçut que cette arnaque fonctionnait et lui rapportait de l’argent. Elle poussa le vice même très loin puisque lorsqu’un acheteur lui envoya un chèque de 40€, elle le falsifia afin de laisser apparaître 400€.

 

Le procureur Bastien Madelon commente « C’est à cause de gens comme elle que M. et Mme Tout le monde n’ont pas confiance en la vente sur Internet. La préméditation est prouvée et la répétition des faits me pousse à requérir six mois d’emprisonnement avec sursis, pour la dissuader de recommencer un jour ! »

 

 

L’escroquerie qui fonctionne pendant 3 ans

 

image_article_arnaque

Home du site 2ememain.be

 

Aurélia est à l’origine d’une escroquerie qui touche environ 40 personnes. Elle allait sur un site de petites annonces comme 2ememain.be pour vendre des billets de concert et des bons Bongo. Elle a réussi à maintenir son rythme d’escroquerie pendant 3 ans (2011-2014). Comme la précédente arnaque, la transaction était réalisée chaque fois mais les billets ou bons n’étaient jamais envoyés à l’acheteur. Celle-ci a également été inculpée pour deux fraudes informatiques en dérobant la carte d’identité d’une connaissance et celle de son ex-mari pour acheter sur internet.

 

 

Victime d’un cambriolage, elle retrouve son ordinateur

 

Une Toulousaine a été cambriolée mardi 19 mai, c’est ce que rapporte 20minutes.fr. Juste après cette découverte elle a décidé de faire un tour sur des sites de petites annonces afin de retrouver ses objets volés. Elle a eu beaucoup de flair en allant sur Leboncoin.fr puisque ses recherches ont porté leurs fruits. En effet, elle est rapidement tombée sur son ordinateur qui avait disparu pendant le cambriolage. Afin de piéger le voleur, elle organisa un rendez-vous à la station Ramonville avec la présence de policiers. Un internaute avait également opté pour cette tactique lorsqu’il souhaitait retrouver son voleur (cette stratégie a donc payé à deux reprises).

Pour sa défense, l’individu interpelé a dit qu’il avait lui même acheté l’ordinateur à Empalot (une cité de Toulouse). La victime du vol a pu récupérer son ordinateur.

 

 

Une banque se retrouve mêlée à une arnaque

 

Nicolas utilise les réseaux sociaux pour raconter l’escroquerie qu’il a subie. S’il croyait pouvoir déjouer l’arnaque dans laquelle lui et son fils étaient tombés, c’était sans compter sur une banque pas très vigilante. Il explique sa mésaventure sur Twitter, en espérant toucher le plus grand nombre, et ainsi pousser les internautes à être davantage méfiants sur les différents moyens de paiement en ligne.

 

 

Le bilan : que faut-il retenir de ces arnaques ?

 

-Méfiez-vous des sites de petites annonces qui ne sont pas sécurisés
-Faites attention aux transactions qui impliquent un virement
-Croisez les doigts pour que votre banque soit plus vigilante lorsque vous faites un virement
-Il existe des startups comme Wizacha où l’arnaque est impossible